PROMO en cours…

Peut-on vivre du métier de thanadoula?
blank

Le rôle d’une thanadoula est de soutenir les personnes en fin de vie ainsi que leur famille et leurs proches. Elle offre une présence attentive, une écoute active et une guidance bienveillante. Ce métier, qui requiert une grande empathie et une capacité à faire face à des situations émotionnellement éprouvantes, est de plus en plus populaire dans le monde. Mais peut-on vivre du métier de thanadoula? Quelles sont les opportunités professionnelles pour les personnes souhaitant exercer cette profession? C’est ce que nous allons explorer dans cet article.

 

Le métier de thanadoula est encore peu réglementé

 

Tout d’abord, il est important de noter que le métier de thanadoula ou accompagnant en fin de vie est encore peu réglementé au Canada, tout comme en France, en Belgique et en Suisse. Il n’y a pas de statut officiel pour cette profession. Cela signifie que les salaires et les opportunités professionnelles peuvent varier considérablement en fonction de l’employeur, du lieu géographique et de l’expérience de la thanadoula.

 

Cependant, malgré l’absence de réglementation officielle, il existe des opportunités pour les thanadoulas de travailler. Leurs services sont bienvenus dans des établissements de soins palliatifs, des maisons de retraite, des centres de soins à domicile et des associations de soutien aux personnes en fin de vie. Cette demande grandissante permet à de plus en plus d’accompagnants en fin de vie de vivre du métier de thanadoula.

Statut

 

Dans ces structures, les thanadoulas peuvent être embauchées comme salariées, avec un salaire mensuel fixe. Il est également possible d’opérer en tant que travailleuses indépendantes, facturant leurs services en tant que prestataires.

 

En tant que travailleurs indépendants (autonomes), les thanadoulas peuvent également travailler pour des particuliers, offrant des services de soutien aux personnes en fin de vie et à leurs familles. Dans ce cas, les tarifs peuvent varier en fonction de la durée et de la complexité de l’intervention. Les accompagnants en fin de vie peuvent également facturer des frais supplémentaires pour les déplacements et les frais associés.

 

Le salaire

 

Le salaire d’une thanadoula peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que l’expérience, la région, la clientèle et la charge de travail. En général, les thanadoulas travaillent à leur compte et fixent leur propre tarif horaire ou forfaitaire pour les services qu’elles fournissent. Selon les sources, le tarif horaire moyen d’une thanadoula peut varier entre 50 € et 100 € (entre 75 $ et 150 $) de l’heure en France et en Belgique. Il est important de noter que ce métier est encore peu répandu. En conséquence, les revenus peuvent varier considérablement d’une thanadoula à l’autre en fonction de leur expérience, leur réseau professionnel et leur clientèle.

 

En somme, le salaire d’une thanadoula est variable en fonction de son employeur, de son statut professionnel et de son expérience.

 

Plus qu’un simple travail

 

Il est également important de noter que le métier de thanadoula est plus qu’un simple travail. C’est avant tout une vocation qui demande un engagement profond envers les personnes en fin de vie et leur famille. Les thanadoulas doivent être capables de faire face à des situations émotionnellement éprouvantes, de communiquer avec les clients et leurs proches de manière efficace et bienveillante. Aussi, elles doivent pouvoir travailler en étroite collaboration avec les autres professionnels de santé.

Le degré d’engagement des thanadoulas envers leurs clients aura notamment des répercussions sur le référencement futur de leurs services et de leurs revenus.

 

En conclusion

 

En conclusion, le métier de thanadoula peut offrir des opportunités professionnelles satisfaisantes pour les personnes cherchant à accompagner les personnes en fin de vie et leur famille. Bien que le salaire puisse varier en fonction de nombreux facteurs, les thanadoulas ont la possibilité de travailler dans diverses structures et de se constituer leur propre clientèle. Mais plus qu’un simple travail, être thanadoula est avant tout une vocation qui nécessite une grande empathie.

 

Si vous avez encore des questions, rejoignez notre groupe d’informations à la Faculté de Fin de Vie Cybèle. Nous offrons également une formation en ligne pour devenir Thanadoula ainsi que toutes les certifications proposées par l’École internationale d’accompagnement Cybèle.

Date de publication :

  • 21 Juin, 2023
  • © École internationale d’accompagnement Cybèle Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés.

    Autres articles

    Pin It on Pinterest

    Share This