PROMO en cours…

Au chevet d’un être en fin de vie, offrez la détente
blank

Comment veiller au bien-être et à la détente d’une personne en fin de vie, via un toucher respectueux et apaisant? C’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article. Les sens restent éveillés, même en fin de vie. Même si certains sens ont perdu de leur acuité, le toucher est une manière pour la personne en fin de vie de continuer de profiter de son expérience autant que possible.

Le but du toucher respectueux et apaisant est d’offrir la détente et le confort à son proche ou à la personne accompagnée en fin de vie. Par le toucher, vous permettrez à la personne accompagnée de se relaxer, de relâcher les tensions physiques et émotionnelles. C’est un moment qui se veut agréable tant pour le receveur que pour le donneur.

Examinons les étapes, les stratégies et les précautions à appliquer afin d’optimiser les résultats de détente de vos interventions.

 

Les étapes du toucher apaisant

 

1. Le consentement

Assurez-vous de toujours avoir la permission de la personne qui reçoit le massage ou le toucher. Le consentement est numéro un. Vous pouvez convenir ensemble d’un signe clair, si la personne en fin de vie ne peut s’exprimer verbalement. Le respect et la confiance doivent être au rendez-vous, avant de commencer un massage ou un toucher.

 

2. La santé

Prenez le temps de connaître l’état de santé, les zones fragilisées et les allergies de la personnes que vous allez toucher. Vous éviterez ainsi de passer sur certaines parties du corps ou d’utiliser des huiles à base de noix, par exemple. Déterminez quelles sont les préférences également pour bien choisir le type d’arôme, si tel est le cas.

 

3. Le massage

Soyez calme, détendu et tout en douceur dans vos gestes, pendant toute la durée de votre présence. La sensibilité physique sera différente d’une personne à l’autre.

 

4. La détente

Permettez au receveur un temps de détente après le massage, ne soyez pas pressé. Ainsi, la personne pourra profiter au maximum de l’expérience vécue et les effets relaxants pourront continuer d’agir pendant quelque temps encore.

 

Les stratégies à retenir

 

1. Le confort

Veillez aussi à adopter une posture confortable pour vous-même. Minimisez la distance entre vos mains et le corps de la personne qui reçoit le toucher. Installez-vous dans un lieu calme.

 

2. La présence

Il ne s’agit pas de performer, mais d’offrir sa présence apaisante. Que ce soit par le massage ou le toucher, votre qualité de présence fera la différence dans le sentiment d’apaisement et de relaxation de la personne que vous accompagnez.

 

3. L’observation

Soyez attentif aux signes de la personne qui reçoit le massage ou le toucher. Son visage, sa respiration, son corps entier communiquent son état de bien-être ou de douleur. Soyez à l’écoute et évitez de vous synchroniser, si la personne est stressée. Par votre présence, vous offrez une alternative de détente. Faites confiance à vos propres ressentis et observations.

 

 4. Les alternatives

Apprenez différentes techniques de massage ou de toucher, afin d’offrir des alternatives à la personne que vous accompagnez. Ayez dans votre trousse deux huiles à massage différentes pour vous assurer de satisfaire les sens de la personne accompagnée. Par exemple, vous pourriez avoir deux sortes d’huiles végétales dont l’une ne contient aucune huile essentielle ajoutée.

Pour en apprendre davantage sur les différentes techniques de massage et toucher préconisés en fin de vie, découvrez la méthode Thana-Douceur élaborée par Claudine Jean. L’approche fait partie intégrante de la certification Thanadoula de la Faculté de Fin de Vie de l‘École internationale d’accompagnement Cybèle.

 

Les précautions

  • Évitez de surstimuler les sens en utilisant plusieurs arômes à la fois.
  • Ayez une hygiène impeccable. Lavez-vous les mains avant et après le toucher.
  • Réchauffez vos mains avant le massage.
  • Veillez à ce que la personne accompagnée ait eu le temps de digérer son repas avant de la masser.

 

Conclusion

En terminant, comme vous êtes votre propre outil de travail, rappelez-vous de commencer par prendre soin de vous d’abord. Pour profiter au maximum de l’expérience, soyez détendu et amusez-vous.

Les bienfaits que vous apporterez aux personnes que vous accompagnerez avec votre toucher respectueux et apaisant feront une grande différence dans la qualité leur journée. Ayez confiance en vous et en votre ressenti.

Découvrez  le groupe d’informations de la Faculté de Fin de Vie Cybèle !!!

Date de publication :

  • 28 Fév, 2022
  • © École internationale d’accompagnement Cybèle Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés.

    Autres articles

    Pin It on Pinterest

    Share This