PROMO en cours…

Quand les grands-parents s’ingèrent dans l’éducation des enfants
blank

« Tu n’es pas assez… Tu es trop… Vous devriez… Vous devriez cesser de… » Ce genre de commentaires fait « friser les oreilles » de bien des parents qui font de leur mieux pour élever leurs enfants. Si ces paroles proviennent de leurs propres parents par-dessus le marché, elles frappent parfois droit au cœur. Alors, comment composer avec les grands-parents qui s’ingèrent dans l’éducation des enfants ? Laury Boisvert, coach familial et formatrice à notre certification en coaching familial propose quelques stratégies efficaces aux futurs accompagnants familiaux.

 

Reconnaître l’intention positive

Même si cela peut être difficile à admettre, une personne émet ses recommandations selon une intention positive. La majorité du temps, les grands-parents transmettent leurs conseils pour s’assurer du bien-être des membres de leur famille. Peut-être ont-ils simplement été maladroits dans leur façon de s’exprimer ?

Les parents gagneront à les questionner sur leurs perceptions et leurs inquiétudes. Ils ont également entièrement le droit de ne pas être en accord avec eux. Toutefois, plus on comprend l’autre, moins il devient menaçant.

Encouragez vos clients à prendre le temps d’expliquer les bases des méthodes éducatives actuelles. Les grands-parents proviennent d’une autre génération et leurs perceptions de l’éducation sont possiblement différentes des leurs. Il est légitime que vos clients souhaitent que leurs parents les soutiennent dans leurs choix et qu’ils appliquent leurs règles auprès de leurs petits. Toutefois, si leurs perceptions divergent au point de créer des conflits, tout le monde sera perdant.

 

Mettre ses limites

Encouragez vos clients à exprimer rapidement leurs frustrations face à ce qu’ils considèrent comme étant de l’ingérence de la part de leurs parents. L’utilisation de l’humour pourrait faciliter la transmission de leur vision. Cependant, s’ils sentent que la situation ne s’améliore pas, ils ne devraient pas attendre d’avoir accumulé trop d’insatisfactions avant d’aborder le sujet plus sérieusement avec eux.

Ils gagneront à aborder calmement la situation, à parler des émotions qu’ils ressentent et de ce dont ils ont besoin. Idéalement, chaque adulte devrait parler à ses parents. Ainsi, son message sera probablement mieux reçu.

Advenant que les grands-parents discréditent les pratiques de vos clients devant leurs petits-enfants, leur crédibilité parentale pourrait être fragilisée. Cela pourrait inciter les jeunes à tester davantage leur autorité. Argumenter avec les grands-parents devant les petits causera des tensions inutiles à ces derniers et pourrait faire en sorte qu’ils se sentent déchirés entre eux.

Prendre du recul

Il sera plus sage de prendre le temps de discuter de leurs différends à tête reposée, sans les enfants. Vos clients pourront expliquer pourquoi il est important pour eux que les grands-parents agissent en cohésion avec eux. Ils devront éviter à tout prix de critiquer leurs parents à leur tour. Il sera plutôt bénéfique de leur demander leur soutien et leur contribution pour éduquer leurs enfants en respectant leurs valeurs. C’est en s’affirmant et en faisant preuve de leadership que leur entourage aura tendance à les suivre.

Dans le cas où les tentatives de collaboration de vos clients restent vaines et que les grands-parents continuent de critiquer leurs méthodes éducatives ou remettent en question leur autorité auprès de leurs enfants, ils gagneront peut-être à prendre leurs distances temporairement afin de reclarifier leurs limites.

Ils pourront réfléchir aux éléments sur lesquels ils ne s’entendent pas et évalueront s’il est vraiment nécessaire d’en faire un cheval de bataille. Par exemple, est-ce vraiment grave si les enfants se gavent de sucreries lorsqu’ils vont souper chez les grands-parents une fois par mois ? Chacun pourrait-il réduire ses exigences pour favoriser l’harmonie ? Si les enfants apprécient les contacts avec leurs grands-parents, il ne faudrait évidemment pas les en priver.

 

Conclusion

La coéducation harmonieuse est l’une des aspirations les plus populaires chez les familles qui choisissent de cheminer grâce au soutien d’un coach familial. Ceux qui ont fait leur parcours à l’École Cybèle sont d’ailleurs merveilleusement bien outillés sur ce sujet !

Vous aimeriez en savoir plus sur les autres thèmes abordés dans notre certification en coaching familial ou vous songez à accroître vos compétences en accompagnement humain ? Explorez les certifications passionnantes que la Faculté de Coaching de l’École internationale d’accompagnement Cybèle vous propose.

Rejoignez notre groupe d’informations de la Faculté de Coaching Cybèle !!!

Date de publication :

  • 2 Sep, 2021
  • © École internationale d’accompagnement Cybèle Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés.

    Autres articles

    Pin It on Pinterest

    Share This